UA-119481582-1

27/05/2018

Le viol des âmes

Au pied de mon billet du 19 mai intitulé «Dieu, père infanticide» on peut lire un commentaire posté ce 27 mai par Daniel suite au témoignage poignant livré par Pierre Noël (témoignage qui a également ému Mère-Grand). J'aimerais extraire du commentaire de Daniel une phrase en particulier afin d'y apporter les développements qu'elle m'inspire et livrer en même temps mon propre témoignage, dans la foulée de celui de Pierre Noël. La phrase en question, la voici: "C'est éventuellement toute une éducation qu'il faut remettre en question."


La notion de Dieu et de l'existence de Dieu m'a été inculquée dès ma plus tendre enfance. Je considère aujourd'hui qu'on a fait pénétrer Dieu en moi par effraction de mon âme [1]. Et Dieu, une fois installé, m'a petit à petit “gangrené de l’intérieur”. En d’autres termes, on m'a inoculé Dieu comme un virus [2]. Pour désigner cette exaction, j'ai conçu une expression: “l’inoculée conception”.

images-1.jpegQuand ce n’est pas par la circoncision [3] ou par l’excision, la violence faite aux enfants commence souvent avec le baptême [4]. Toutes ces interventions, toutes ces souillures sont autant de violations inadmissibles de la sphère intime - d’autant plus inadmissibles que le bébé ne peut pas se défendre. On pourrait tout aussi bien marquer les petits enfants au fer rouge, ce ne serait pas plus dommageable pour eux et ce ne serait pas leur manquer davantage de respect. Un jour viendra où ces agressions, ces atteintes à la dignité humaine et au libre arbitre, seront réprimées par la loi au nom de la protection de la personnalité. Car il n’est pas normal qu’on continue à laisser commettre impunément des actes qui devraient être rangés, d’un point de vue religieux, dans la catégorie des péchés et, du point de vue juridique, dans la catégorie des crimes contre l’humanité. Des actes qui sont contraires à la liberté de croyance. Or, la liberté de croyance est garantie par de nombreux textes, notamment par la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, qui protège aussi contre les traitements inhumains et dégradants. Une protection qui doit s’appliquer aux enfants aussi bien qu’aux adultes, étant entendu que la liberté de conscience et de religion des enfants ne doit pas être confondue avec la liberté de conscience et de religion de leurs parents ou des adultes qui s’occupent d’eux.

Les enfants sont influençables, malléables. J'ai souvent pensé que si j'étais né de parents musulmans, je me se serais mis à croire à d’autres histoires, contenues dans un autre livre sacré et révélées par un autre (?) Dieu à un autre prophète. Pourquoi ces histoires-ci plutôt que celles-là, pourquoi ce livre plutôt que cet autre, pourquoi Dieu plutôt qu’Allah? Au cours de l’Histoire, chrétiens et musulmans se sont livrés de terribles batailles. Des combats sanglants ont opposé catholiques et protestants. Sunnites et chiites n’en finissent pas de s’entredéchirer. Jusqu’à quand les hommes s’épuiseront-ils à mener des “guerres saintes”? Jusqu’à quand s’entretueront-ils au nom et pour l’amour de Dieu? [5] Ne pourrait-on pas soustraire les enfants à cette fatalité, leur épargner ce triste destin?

Il est urgent de libérer les enfants de cette planète d’un fardeau qui a pesé sur tant d’autres enfants avant eux, tant d’enfants qui n’avaient rien demandé, qui ont été obligés de grandir avec des oeillères et qui, une fois parvenus à l’âge adulte, ont à leur tour fait peser ce fardeau sur leurs enfants, qui n’avaient rien demandé eux non plus.

Les enfants viennent au monde innocents. Pourquoi leur infliger les affres, les sévices et les humiliations d’une religion? Il faut respecter l’innocence des enfants et cesser de les programmer et de les étouffer avec des idées religieuses [6]. L’endoctrinement [7] des enfants revient à condamner les moins doués d’entre eux à l’obscurantisme et les plus doués à un long et difficile travail de déprogrammation et de reprogrammation [8] (heureusement, il existe aujourd’hui des techniques pour cela et des spécialistes pour les appliquer). Un travail qui ne pourra s’effectuer que dans la souffrance, jusqu’à ce que les enfants déflorés, s’ils atteignent un jour la maturité nécessaire sans avoir été trop souillés (certains dommages peuvent en effet s’avérer irréversibles), parviennent à exorciser leurs démons et à découvrir petit à petit leur vérité, qui est la seule vérité véritablement acceptable.

Que pense le chrétien du conditionnement des enfants musulmans? Que pense le musulman de l’endoctrinement des enfants chrétiens? Chacun pense sans doute que l’autre a tort, que l’autre commet une grave erreur en n’élevant pas ses enfants dans la vérité. Qui a raison? Pas le chrétien. Ni le musulman. Tous les deux ont tort. Ou bien, si l’on préfère (car cela revient au même), tous les deux ont raison: l’autre se trompe, l’autre est un hérétique. Peuvent-ils comprendre cela?

Ne pourraient-elles pas enfin s’abstenir, toutes ces personnes trop bien intentionnées, responsables de tant de confusion mentale, de déséquilibres et de troubles psychiques?

Le respect des enfants passe par l’abandon des fanatismes et des intégrismes de tous poils [9]. Par l’abandon des dogmes et des religions.

——————————————————

[1] “La parole de Dieu est (...) plus incisive que n’importe quelle épée à double tranchant; elle pénètre jusqu’au plus profond de l’âme et de l’esprit, jusqu’à la moelle des os” (Hébreux 4:12; traduction partiellement reprise de la Nueva Versión Internacional).

[2] • “Les flèches du Tout-Puissant m’ont transpercé; mon âme en a bu le venin” (Job 6:4). • “La religion est à l’homme ce que le virus est à l’informatique” (Marguerite, Journal intime).

[3] “Ses disciples lui demandèrent [à Jésus]: «La circoncision est-elle utile ou pas?» Il leur répondit: «Si elle était utile, leur Père les engendrerait déjà circoncis de leur mère»” (Évangile extra-canonique de Thomas, logion 53).

[4] “Le baptême (...) imprime dans le chrétien une marque ineffaçable” (phrase lue le 22 janvier 2014 sur le site «Église catholique en France», édité par la Conférence des évêques de France; elle a depuis lors été modifiée).

[5] “Les louanges de Dieu sont dans leur bouche et l’épée à double tranchant est dans leur main” (Psaumes 149:6).

[6] • “Ils [mis pour "hommes tarés et souillés"] prennent au piège les âmes mal affermies” (II Pierre 2:14). • “Ce sont des enfants de malédiction” (II Pierre 2:14 in fine, traduction Louis Segond et Segond 21; pour sa part, la Bible du Semeur traduit avec bonheur: “Ils sont sous la malédiction divine”).

[7] • “Si quelqu'un enseigne une autre doctrine et n’adhère pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus Christ et à l’enseignement qui est conforme à la piété, il est enflé d'orgueil, il ne sait rien et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d'où naissent l'envie, les querelles, les calomnies, les soupçons malveillants et les vaines discussions entre hommes ayant un esprit dépravé et se tenant éloignés de la vérité” (I Timothée 6:3-5; certaines traductions préfèrent “foi” ou “crainte de Dieu” à “piété”); • “Si quelqu'un vient vous trouver et n'apporte pas cette doctrine [“la doctrine de Christ”], ne le recevez pas dans votre maison et ne le saluez pas” (II Jean 1:10). Belle mentalité...

[8] Ce que Jésus appelait “naître de nouveau” ou “renaître” (cf. Jean 3:3 et 3:7). Un processus de déconversion-reconversion, en quelque sorte.

[9] Jeunesses chrétiennes, Jeunesses hitlériennes: endoctrinement. Jeunesse communiste, jeunesse islamiste: endoctrinement.
Dieu, Allah, Hitler, Staline: même discours, mêmes promesses, même engeance. “Ne savez-vous pas qu'en vous mettant au service de quelqu'un comme des esclaves pour lui obéir, vous êtes effectivement les esclaves du maître à qui vous obéissez (...)?” (Romains 6:16, traduction Bible du Semeur; enfin une parole intelligente de Paul...).

17:22 | Commentaires (53) |  Facebook | | |

Commentaires

Vous devez savoir que Michel Servet a été brûlé aussi parce qu'il s'opposait au baptême des petits enfants. Enfin vous remarquerez que l'église catholique place la confirmation à un âge bien plus bas que les protestants. Ca en dit long sur les phénomènes d'emprise.

Autre exemple dans un autre domaine, mais emprise toujours:

https://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2018/05/25/dijon-insultee-et-frappee-parce-qu-elle-portait-un-decollete

Mais où va-t-on?

Mario, je vous félicite chaudement pour la qualité de votre texte!

Écrit par : Daniel | 27/05/2018

Répondre à ce commentaire

@Mario Jelmini
J'ai fait dans un autre "chapitre" de votre blog, une remarque sur la vitesse à laquelle vous nous livrez le fruit de votre travail et de votre réflexion. C'est un peu comme si vous étiez pressé de nous livrer toute cette richesse parce que vous êtes ou vous vous sentez menacé par une disparition prochaine (sentiment qu'il m'arrive d'éprouver).
J'espère que ce n'est pas le cas, car nous avons encore besoin de gens comme vous.
J'ai aussi constaté que vous vous êtes plusieurs fois "plaint" (le mot est un peu trop fort) de ne pas lire de réactions à un de ces chapitres. Je suis persuadé que ce n'est pas le manque d'intérêt de ce que vous avez écrit, ni le manque d'intérêt qui lui est porté, mais simplement le fait que tout le monde n'a pas le temps ou l'énergie pour suivre le rythme que vous imposez.
Amicalement

Écrit par : Mère-Grand | 28/05/2018

Répondre à ce commentaire

Merci de vos encouragements, Mère-Grand.
Sur la question du temps à disposition, je vous répondrai en chanson:
https://www.youtube.com/watch?v=DP87VYKFBUs.

Non, je ne me sens pas menacé d'une disparition prochaine. De toute façon, j'attends la mort avec sérénité.

Et puisque nous en sommes à parler de la mort, j'en profite pour rapporter ici un court dialogue tiré d'un roman que j'adore, tellement il est marqué du sceau du génie:

“- Vous n’êtes pas Dostoïevski, dit la citoyenne déroutée par les raisonnements de Koroviev.
- Hé, hé! Qui sait, qui sait? fit celui-ci.
- Dostoïevski est mort, dit la citoyenne, d’un ton qui déjà, manquait un peu de conviction.
- Je proteste! s’écria Béhémoth avec chaleur. Dostoïevski est immortel!”
(Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite, Robert Laffont, 1968).

Dans mes prochains billets, je parlerai plus en détail de "ma" Marguerite à moi, un personnage fictif auquel j'ai déjà fait deux ou trois fois allusion dans ce blog. Si je lui ai donné ce prénom, c'est précisément pour rendre hommage au roman de Boulgakov. Et si Boulgakov a choisi d'appeler son héroïne Marguerite, c'est en hommage à la Marguerite du Faust de Goethe, autre grand classique de la littérature...

Écrit par : Mario Jelmini | 28/05/2018

« Je suis persuadé que ce n'est pas le manque d'intérêt […] mais simplement le fait que tout le monde n'a pas le temps ou l'énergie pour suivre le rythme que vous imposez. »

D'accord avec ça... et puis il me semble que vous écoulez le fruit de recherches étalées sur de nombreuses années.

Etant donné que je considère vos billets comme ayant un intérêt majeur, je me suis mis à les traiter comme de la "monnaie pleine", c'est-à-dire en les rapatriant physiquement sur mon serveur.

J'aurais pu me contenter d'enregistrer les liens pour consultation ultérieure... mais vous savez ce que c'est, les "Cloud" c'est encore bien moins sûr qu'une banque avec 10% de capitalisation...

Écrit par : petard | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

Vive la Monnaie Pleine! OUI le 10juin!

Écrit par : Mario Jelmini | 29/05/2018

"il me semble que vous écoulez le fruit de recherches étalées sur de nombreuses années."

Vous n'y êtes pas, petard!
Je reçois régulièrement la visite de l'ange Gabriel, celui-là même qui a
- annoncé au prêtre Zacharie qu'il allait devenir muet (cf. Luc 1:19-20),
- annoncé à Marie qu'elle allait tomber enceinte du Saint-Esprit (cf. Luc 1:26-38) et
- confié tant d'informations précieuses à Mahomet [1].

La première fois qu'il m'est apparu, Gabriel m'a dit: "Je suis Gabriel, qui me tiens devant #Dieu; j'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer la bonne nouvelle” (Luc 12:19).

C'est lui, Gabriel, qui me dicte au fur et à mesure tout ce que j'écris sur ce blog. Je n'ai aucun mérite, n'étant qu'un instrument entre les mains de #Dieu (vous aurez noté le dièse)...

—————————————————
[1] “C’est lui [Gabriel] qui, avec la permission de Dieu, a fait descendre cette révélation sur ton coeur” (Le Coran, sourate II, verset 97; par “cette révélation”, il faut comprendre "Le Coran").

Écrit par : Mario Jelmini | 29/05/2018

Monnaie pleine! ou de papier? : "laissez parler les petits papiers"
https://www.youtube.com/watch?v=ShSVjRJu4ow
Petard & Mario Jelmini: one point.

Muette la Marguerite, pleine de pétales un jour, déflorée: "tu m'aimes? un peu, beaucoup, pas du tout ...?"

Bref. En 2018: "sans foi, sur le métier remettez votre ouvrage".
à moins que ne vaille: "cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage."

Écrit par : divergente | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

"sans foi, sur le métier remettez votre ouvrage"

Comme c'est bien trouvé! Telle soit notre devise, divergente!
En monnaie pleine, bien sûr...

Écrit par : Mario Jelmini | 29/05/2018

Je retiens cette affirmation.

"Dieu, Allah, Hitler, Staline: même discours, mêmes promesses, même engeance. “Ne savez-vous pas qu'en vous mettant au service de quelqu'un comme des esclaves pour lui obéir, vous êtes effectivement les esclaves du maître à qui vous obéissez (...)?” (Romains 6:16, traduction Bible du Semeur; enfin une parole intelligente de Paul...).

Le temps me manque comme Mère-Grand à cause des morilles et du renouveau de la nature. En amenant la voiture près des champignons, muni d'une bonne lampe, tout est possible.
Il est vrai que les sujets sont intéressants, longs pour un temps limité; mais bon, la nuit permet également de commenter sans discuter ou échanger.

Chercher des morilles la nuit est excellent pour la santé mentale surtout lorsque des loups ont été vus et photographiés, il faut être prudent.

Vous savez ce loup tant haï par la chrétienté autant que le porc chez des millions de musulmans croyants et une partie du monde juif.

Le loup était l'envoyé du diable houuuuuuu, le pédophile aussi? Non. Il ont tué les loups pas le pédophile qu'ils cachent à l'abri de la justice humaine. Barbarin de Tarasconcon le sait....

Tiens, peut-être un sujet sur les animaux et les croyances divines? Chez les Pharaons il y en a des centaines transformés en dieux hiboux.

Mario Jelmini vous évoquez les mutilations faites aux gamins au nom de la religion.

Je condamne les hommes obligeant des femmes à s'enchiffonner pour le dieu des mâles. Je condamne toutes mutilations faites aux gamins avant 18 ans sans leur consentement et en toute connaissance de cause.

Je condamne toute endoctrinement religieux avant 15 ans. Actuellement l'islam est devenu extrêmement dangereux, ce n'est pas une religion telle que nous occidentaux nous en avons le modèle de représentation. C'est un concept mortifère qui avec son coran devrait être interdit.

Avant le nazisme, les Allemands n'étaient pas des nazis, pourtant ils le sont devenus. Ils n'étaient pas musulmans?

La croyance a fait son effet tel le viol des âmes.

Écrit par : Pierre NOËL | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

"Chercher des morilles la nuit est excellent pour la santé mentale"

Chercher des morilles la nuit présente aussi cet avantage: dans le silence de la nuit, on les entend mieux pousser...

Écrit par : Mario Jelmini | 29/05/2018

Daniel vous nous donnez un lien que je lis après coup, vous m'en excuserez.

Nous allons droit dans le mur de la charia et d'un système économique qui va s'effondrer sans que je, (ou nous) puisse en donner la date. En Suisse si vous restez indépendant de cette Europe, vous n'aurez que la charia, enfin, vos descendants.

La montée de l'islam et l'antisémitisme donnent la cap d'un avenir très sombre. Le vatican collabore allègrement à cette situation afin de sauver son dieu et ses rois, il est le modèle féodale monarchique et ce, qu'elle que soit la religion. Les marchands d'arme et les suceurs de pétrodollars aussi, alors.....

Écrit par : Pierre NOËL | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

"En Suisse si vous restez indépendant de cette Europe, vous n'aurez que la charia"

Où est le rapport? Pouvez développer votre affirmation?

Écrit par : divergente | 30/05/2018

"Vous savez ce loup tant haï par la chrétienté"

Deus homini lupus
(Dieu est un loup pour l'homme).
D'après la célèbre formule utilisée par Plaute (vers 254-vers 184 av. J.-C.) dans «Asinaria» («La Comédie des Ânes»):
"homo homini lupus"
("l'homme est un loup pour l'homme").

Longue vie aux morilleurs!

Écrit par : Mario Jelmini | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

"Nous allons droit dans le mur de la charia et d'un système économique qui va s'effondrer sans que je, (ou nous) puisse en donner la date."
Non.
Au pire une guerre civile au terme de laquelle les islamistes seront soit liquidés soit contraints à partir. Et les musulmans qui resteront devront se soumettre d'abord aux lois du pays.

"La montée de l'islam et l'antisémitisme donnent la cap d'un avenir très sombre."
Non.
Actuellement c'est Israël qui fout le bordel au MO en se moquant de toutes les lois internatioles et dont l'objectif est le Grand Israël de la Mer Rouge à l'Euphrate et qui pourrait parvenir à ses fins grâce à sa cinquième colonne néocon aux USA. Le plan révélé par Wesley Clark est d'origine néo-con, donc juive (Wolfowitz et cie). La "montée de l'islam" est le fait - comme l'a avoué MBS - de la politique yankee, un service salafiste rendu aux yankees et donc à Israëll. Ce service comprend les prêches dans les mosquées européennes. La politique d'Israël est de pousser les Juifs au départ des pays européens. Et donc à la montée de l'islam en Europe. La déstabilisation voire la destruction des pays européens a toujours été la politique yankee.

Il semblerait que vous n'ayiez pas encore tout compris. Et moi non plus dans un sens.
Voulez-vous nous dire que vous condamnez l'islam au profit du judaïsme?
Moi qui croyais que toutes les religions se "valaient" à vos yeux?! Qu'il n'y en avait pas une pour rattraper l'autre...

Écrit par : Daniel | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

C'est après bien des hésitations que j'ai mis en ligne le commentaire de Daniel ci-dessus, qui réagit en termes crus aux propos tenus un peu plus haut par Pierre Noël et risque d'attirer sur ce blog les foudres d'une certaine Patoucha.

Écrit par : Mario Jelmini | 30/05/2018

Les non croyants doivent s'organiser acteurs solidaires afin de promouvoir un Athéisme informé, pensé, réfléchit avec des arguments historiques sur l'invention des divinités réunies en un seul dieu, par les créationnistes de tous poils dont les Romains, les adeptes de mahommet et les juifs. Cela éviterait à la longue de ne plus endoctriner sournoisement les gamins.

"Ne pourrait-on pas soustraire les enfants à cette fatalité, leur épargner ce triste destin? "

Les religions se sont également emparées de l'éducation et des enseignements des gamins et des ados trindans le but d'en faire ds adeptes au concept concerné.

Tout ce fait au nom du dieu, du D.ieu, du christ, de mahommet et de la création, (créationnisme )

Même le mariage est une alliance au christ d'ou la bague au doigt ou l'on jure des idioties devant un idiot de village halluciné. Suffit de constater le monde, les gamins déchirés par les divorces et les recompositions de familles ou là encore ils sont les premières victimes.

Ce modèle de représentation sent la socio-cul à plein nez, celle de la judéo chrétienté.

L'islam, qui n'a rien à voir avec une religion, permet au mâle d'avoir 4 femmes et X futurs adeptes du bouquin en rien révélé et plus, avec des pétrodollars pour les princes et monsaigneurs. Quels modèles mettent-ils dans la tête des centaines de millions de mioches, sinon que la femme doit être labourée dont sa mère et les trois zôôtres, en-chiffonnée, qu'elle doit partager le sexe du roi-croyant-musulman, et fermer son clapet. Ne parlons pas des soldates avançant pieusement avec le masque de dieu.
Elles sont même invitées par les merdias et les dirigeants politiques, c'est un comble pour les démocraties sans étoiles. Ajoutons les saloperies dans le coran et la prière raciste du vendredi, nous avons là les ingrédients d'un futur conflit majeurs avec des centaines de millions de musulmans. (blog Alain Jean-Mairet entre autres pour les prières racistes.

Pour ces raisons, l'interdiction de l'islam et du coran dans leurs formes actuelles deviendra obligatoire. A moins qu'une grande réforme du bouquin et des écoles coraniques avec des nouveaux imans intelligents, mignons comme tout, descendent eux aussi du ciel pour ce travail de longue haleine? Inutile d'y penser, l'université Al Azar et la ligue Arabe veillent au grain et tuent tous les prétendants à une réforme du bouquin.

En Occident, comme le dit Sami Aldeeb, les universitaires ne s'emparent pas de ces sujets donc, tout va bien, ce sera l'enfer sur terre le moment venu.

(Voir le blog de Sami Aldeeb ou les commentaires ont été supprimés (mais pas perdus ou effacés pour tout le monde....) qui plus est, avec -nos- liens ce qui est très dommageable et curieux.) Bon, mon Saint Ordinateur garde la mémoire pour une partie.

N'ayant aucune croyance, je ne pense pas un instant à un mouvement d'ampleur planétaire sur le sujet, les enfants de la planète seront pour longtemps les victimes des croyances zinzins et mortifères des adultes..

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Je n'avais pas remarqué que le commentaire de Daniel s'adressait à moi, il ne me nomme pas, il est donc passé inaperçu.

J'y répondrai dans la journée.

Quant à Patoucha, c'est une personne qui a la plus haute estime de -notre part, une femme bien, généreuse et très cultivée. Elle défend le judaïsme à sa manière ce faisant il me semble qu'elle est souvent victime du détournement de son identité, alors...

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini,

(...)

VOUS N'ÊTES PAS AU COURANT DE LA CATECHESE CONCERNANT LES ENFANTS D'AUJOURD'HUI QUI CONSISTE ESSENTIELLEMENT, CÔTE PROTESTANTISME EVOLUE, A PRESENTER QUELQUES VERSETS A PARTAGER PUIS, EN TOUTE LIBERTE DE PAROLE, A LES COMMENTER

LE JEUNE EST INVITE A DIRE NON CE QU'IL PENSE DEVOIR DIRE POUR PLAIRE AU/A LA CATECHETE MAIS à CE QU'IL PENSE ET RESSENT LUI-MÊME

CE QUE LES JEUNES DE TELLES PAROISSES APPRECIENT AU POINT DE DIRE QUE C'EST LE JOUR APRES LA NUIT!

Lecture de l'épisode de Zachée, pour un exemple:

le/la catéchète: Pourquoi Zachée était-il grimpé sur un arbre?

Y a t-il parmi vos connaissances un enfant ou une grande personne très, très petit?

Comment lui parle-t-on, peut-il arriver que l'on se moque de lui?


Pourquoi Zachée vole-t-il, se venge-t-il, si oui, de qui, de quoi?

Que pourrait bien lui avoir dit Jésus en mangeant chez lui?


Les jeunes finiront par s'identifier à Jésus un instant:

"Tu n'y peux rien pour ta taille, Zachée, mais si tu te venges tu deviens trop petit (mesquin) une seconde fois... Ne permets pas aux rieurs d'autrefois, ou à d'autres, que nous ne connaissons pas... de faire de toi ce que tu n'es pas: un
voleur

un catéchumène de conclure: "SANS COEUR"!

La suffisance de vous et de certains vos amis laisse sans voix.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

"La suffisance de vous et de certains vos amis laisse sans voix"

En ce qui vous concerne, Madame Belakovsky, loin de rester sans voix vous savez parfaitement faire entendre la vôtre!

Cela dit, l'histoire de Zachée - "homme riche, chef des collecteurs d’impôts" - est contée en Luc 19:1-10. Je ne vois pas, en lisant ce récit, que Zachée ait été un voleur ni qu'il se soit vengé de qui que ce soit ou de quoi que ce soit, comme votre exemple le laisse entendre. Dans le cas d'espèce, il apparaît que le/la catéchiste a dirigé la réflexion des enfants sur une voie qui n'est même pas suggérée par les versets examinés.

Dans la mesure où le catéchisme continue à enseigner aux enfants que Jésus est né d'une mère vierge, qu'il est mort pour leurs péchés, qu'il est ressuscité deux jours plus tard, qu'il est ensuite monté au ciel où il siège actuellement dans la béatitude en compagnie de Dieu le Père et de ses anges en attendant de revenir bientôt sur terre pour faire le tri entre les bons et les méchants - alors là, oui je m'insurge!
Et je persiste à affirmer:
1) qu'il s'agit d'un conditionnement basé sur des hérésies;
2) qu'il convient de protéger les enfants contre ce tissu de mensonges.

Écrit par : Mario Jelmini | 30/05/2018

Je souscris complètement au commentaire de Pierre Noël. Il semble d’ailleurs me souvenir qu’il fut un temps où vous-même, Mario, la trouviez chaleureuse, pleine d’humour et de répondant… Non agnoscis amplius veteris vestigia flammae ?

Écrit par : Gislebert | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Il semblerait que vous et Pierre Noël interprétiez le fait que j'aie mentionné Patoucha comme une pique à son encontre. Si tel est le cas, vous vous trompez lourdement. Patoucha est libre de venir apporter son éclairage sur ce blog si bon lui semble.

Écrit par : Mario Jelmini | 30/05/2018

Vous reliriez le récit de Zachée, monsieur Jelmini...! sans perdre de vue que les lecteurs qui abordent ou survolent votre blog sont en mesure d'en faire autant...
quelle était la profession de Zachée, que lui reprochait-on?
(...)

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel, j'ai cherché comment vous répondre tout en respectant vos convictions.

Voilà:

https://youtu.be/2bIR5xr1u_A

"La fondation sur toute l’étendue de ses frontières historiques, d’un Etat hébreu-cananéen fédéral et unificateur (donc déjudaïsé et désislamisé, désoccidentalisé et désarabisé), est la seule et unique solution juste, équitable, et viable."

https://blog.sami-aldeeb.com/2018/04/21/reponse-de-david-belhassen-suite-a-la-polemique-concernant-sami-aldeeb/

Histoire:

""AURAIT ON INVENTÉ LE PEUPLE PALESTINIEN ?
18 mars 2013, 02:03
MAIS QUI DONC, DANS UN PASSÉ PROCHE OU LOINTAIN, A VÉCU EN "PALESTINE" ?

Cela fait 50 ans que l’on parle de Palestine et de peuple palestinien à qui les méchants sionistes auraient volé la terre. Ne serait il pas opportun et honnête que l’on se penche un peu sur l’HISTOIRE réelle de cette région, sur ses origines, et sur les divers peuples qui l’ont habitée à travers les 3 derniers millénaires. Force sera de reconnaitre que AUCUN peuple soi-disant Palestinien N’Y A JAMAIS ÉTÉ « ENREGISTRÉ ». Voici la liste des diverses nations qui ont vécu sur cette partie du Moyen-Orient, nommée à tort « Palestine ». J’accepte volontiers de reconnaitre mon ou mes erreurs si quelque historien objectif prouve de manière indiscutable la non-validité de mon argumentation.

—Avant Israël actuel, il y avait le Mandat Britannique en Palestine (1923-1948)

—Avant le Mandat Britannique en Palestine, il y avait l’Empire Ottoman turc et musulman.De 1517 à 1923, soit durant plus de 4 siècles.

—Avant l’Empire Ottoman, il y avait l’état islamique des Mamelouks d’Egypte(1250-1517)

—Avant l’état islamique des Mamelouks d’Egypte, il y avait l’Empire Ayyoubide arabo-kurde (1185-1250)

—Avant l’Empire Ayyoubide, il y avait le Royaume de Jérusalem franc et chrétien (1099-1185)

—Avant le Royaume de Jérusalem, il y avait l’Empire Ommeyyade puis Fatimide (Califat omeyyade de Cordoue (756 - 1031)- Califat fatimide (910 - 1171).

—Avant l’Empire Ommeyyade puis Fatimide, il y eut l’empire romain d’orient , Sassanide et Byzantin à partir de 395

—Avant l’Empire Byzantin, il y avait l’Empire Romain (27 av.J-C à 395)

—Avant l’Empire Romain, il y avait l’état Hasmonéen (140 à 37 av.J-C)

—Avant l’Etat Hasmonéen, il y avait l’Empire Séleucide (321 av. J-C)

—Avant l’Empire Séleucide, il y avait l’Empire Macédonien d’Alexandre le Grand (350 av.J-C)

—Avant l’Empire Macédonien, il y avait l’Empire Perse. (—550) --Avant l’Empire Perse, il y avait l’Empire Babylonien (—605)

—Avant l’Empire Babylonien, il y avait les Royaumes d’Israël et de Juda (—930 à —720)

—Avant les Royaumes d’Israël et de Juda, il y avait le Royaume d’Israël (—1020)

—Avant le Royaume d’Israël, il y avait la théocratie des douze tribus d’Israël

—Avant la théocratie des douze tribus d’Israël, il y avait un conglomérat de cités-royaumes cananéens indépendants.

A noter que le royaume d’Israël, depuis sa création vers 1020 av. J-C, s’est maintenu jusqu’en l’an 70 de notre ère, soit en tant qu’état libre ou occupé successivement par Babylone, l’Assyrie, la Macédoine, et enfin Rome…En 135, l’empereur Hadrien, ennemi juré des Juifs, changea le nom de la province de Judée-Samarie en « Syria-Palaestinia », en référence aux Philistins (peuple de la mer helléniste d'origine), autrefois installés le long des côtes et disparus depuis des siècles, et qui s’étaient historiquement illustrés par leur opposition et inimitié permanentes envers Israël.

En fait, sur ce bout de terre, il y a eu à peu près tout, excepté un Etat Palestinien. Donc, je pose la question : "comment les sionistes ont pu

« voler » quelque chose qui n’a jamais existé ???"



LA "PALESTINE" AURAIT-ELLE VU LE JOUR DANS LES ANNÉES 60s ?



Dans son livre" The Kremlin Legacy", Ion Mihai Pacepa, ancien chef de la Securitate roumaine,écrit: «Un jour de 1964, nous avons été convoqués à une réunion conjointe du KGB et de la Securitate, à Moscou ». Le sujet était d’importance : « il s’agissait de redéfinir la lutte contre Israël, considéré comme un allié de l’Occident dans le cadre de la guerre que nous menions contre lui ». La guerre arabe pour la destruction d’Israël n’était pas susceptible d’attirer beaucoup de soutiens dans les « mouvements pour la paix », dont plusieurs étaient satellites de l’Union Soviétique. Il fallait la redéfinir. L’époque était aux luttes de libération nationale. Il fut décidé que ce serait une lutte de libération nationale : celle du « peuple palestinien ».

L’organisation s’appellerait OLP : Organisation de Libération de la Palestine. Des membres des services syriens et des services égyptiens participaient. Les Syriens ont proposé leur homme pour en prendre la tête, Ahmed Choukairy, qui fut choisi au premier abord. Mais les Egyptiens avaient aussi leur candidat : Yasser Arafat. Quand il apparut que Choukairy ne faisait pas l’affaire, il fut décidé de le remplacer par Arafat, et, explique Pacepa, celui-ci fut « façonné » : costume de Che Guevara moyen-oriental, barbe de trois jours de baroudeur. « Il fallait séduire nos militants et nos relais en Europe ».

Quarante et quelques années après, l’opération de séduction apparaît avoir été un net succès. Non seulement la « lutte de libération nationale du peuple palestinien » apparaît comme juste et légitime, mais nul ne met plus en doute l’existence d’un peuple palestinien. Personne n’ose dire que ce peuple a été inventé à des fins de propagande. Personne ne semble vouloir se souvenir que la création du peuple palestinien était un outil de la lutte de l’Union Soviétique contre l’Occident dans les temps de la guerre froide.

Et de fait , la lutte de libération nationale inventée par le KGB a fait du chemin : il y a eu les accords d’Oslo et la création de l’Autorité Palestinienne en Judée-Samarie. Il y a eu l’émergence du Hamas, puis, après la chute de l’Union Soviétique, l’insertion d’une dimension islamiste dans le conflit. Il y a eu surtout, avec Oslo, la reconnaissance par un gouvernement israélien de l’invention du KGB, le « peuple palestinien », invention qui a débouchée sur les idées de « territoires palestiniens », « occupés » par Israël. Il n'y avait donc pas de peuple palestinien "déclaré" ou reconnu avant sa création par le KGB ; on ne pouvait par conséquent, accuser des sionistes de s'approprier les terres d'un soi-disant peuple palestinien .""

Le ministre de l'intérieur du Hamas s'emporte et dit la vérité sur l'invention du peuple palestinien afin de détruire Israël:

https://youtu.be/kANLcDZM-u0

Daniel

Je n'ai pas souhaité en venant sur ce blog politiser mes commentaire. Les histoires que les juifs, dominent le monde avec les ricains etc sont le dogme de beaucoup de gens. Pour moi ceux qui dominent le monde sont les royautés et les despotes de tous poils aidés par des financiers et marchands d'armes de toutes couleurs, croyances et de drapeaux.

Par respect envers l'auteur de ce blog je ne souhaite pas aller dans ce sens, Sami Aldeeb ayant confié son blog à des religieux et politiciens à dû le fermer, tant il était devenu le repaire d'une bande de nazis catos et islamistes.

Il me semble et vous serez peut-être d'accord, réservons-nous à informer ces religions qui nous polluent l'existence avec leurs adeptes. Réservons nos commentaires pour donner des liens concernant la manipulation des religieux et leurs adeptes. Dans cet objectif la qualité doit jouer sur la quantité, la quantité fait que les commentaires deviennent illisibles, incompréhensibles, un échec.

Vous avez vos opinions que je respecte, je garde mes analyses et points de vues politiques en essayant de les étaler le moins possible.

Bien à vous.

Cher Mario jelmini,

Une femme sous pseudo charle 05 est venue non pas commenter mais m'insulter. votre réponse m'a fait doublement rire car j'ai appris par un viel oncle qu'un de mes ancêtres avait été percepteur du roi dans un Fief connu en France. devinez comment il se nommait? Pierre NOËL, c'était en 1779 !!

Voilà pour la petite histoire, cela dit, je vous remercie de ne pas publier ce genre de commentaire insultant qui n'apporte rien. Je ne répondrai pas à cette personne qui colporte des rumeurs style NOËL veut la mort de 1,5 milliards de musulmans et de 1 milliard de chrétiens. C'est à cause de ce genre d'idioties que le blog de Sami Aldeeb a été fermé aux commentaires.

Je n'ai pas d'états d'âmes et me fou royalement des histoires entres les personnes, ce qui m'intéresse, c'est votre blog qui peut permettre à un nouvel Athéisme Humaniste d'éclairer les lecteurs. Je souhaite que votre blog devienne le premier à refuser qu'il se transforme en bac à sable ou seuls moins de dix personnes occupent l'espace pour 150.

Merci de votre attention.....

(Je ne me suis pas relu, alors pour les quelques fôôtes toutes mes excuses.)

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Je vous suis reconnaissant, Pierre Noël, d'avoir parfaitement compris mon souci d'éviter une politisation de ce blog - en particulier de ne pas le laisser se transformer en un affrontement entre pro-israéliens et pro-palestiniens.

Je me contenterai de déplorer que le conflit israélo-palestinien, quelles qu'en soient les causes, se soit transformé en un pareil embrasement.

Je saisis quand même l'occasion qui se présente pour mettre en exergue un point qui est en rapport étroit avec la thématique de ce blog: si le judaïsme et l'islam n'étaient pas apparus sur cette terre, le Proche-Orient ne serait pas là où il en est.

Les religions ont de tout temps été sources de conflits, sources de guerres (souvent fratricides).
Le christianisme n'échappe pas à ce constat. Jésus en était conscient puisqu'il a déclaré: "Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre! Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée; car je suis venu mettre la division (...)" (Matthieu 10:34-35).

Écrit par : Mario Jelmini | 31/05/2018

Je donne ici le lien oublié:

https://www.facebook.com/notes/jean-pierre-moreschi/aurait-on-invent%C3%A9-le-peuple-palestinien-/505923392799868/

Mario Jelmini, non très sincèrement, je n'ai pas pris votre commentaire comme une pique contre Patoucha. Vous exprimez une réalité sur certaines de ses réactions, je n'ai pas de leçons à donner sur le sujet.....

J'ai voulu ce matin, en toute simplicité, exprimer une réalité sur mes et nos sentiments sur cette belle personne.

Effectivement j'aurais souhaité son intervention sur votre blog, je ne sais ce qu'elle bricole *L*

Tiens je vais l’appeler!

Écrit par : Pierre NOËL | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Myriam Belakovsky a écrit:
"Vous reliriez le récit de Zachée, monsieur Jelmini...! sans perdre de vue que les lecteurs qui abordent ou survolent votre blog sont en mesure d'en faire autant...
quelle était la profession de Zachée, que lui reprochait-on?"

Quand j'ai répondu à votre commentaire au sujet de Zachée, c'était après avoir soigneusement relu le seul passage de la Bible où il est question de ce personnage, à savoir Luc 19:1-10. La profession de Zachée, je l'ai mentionnée dans le commentaire que vous attaquez: il était "chef des collecteurs d’impôts". Ce qu'on lui reproche je n'en sais rien parce que le récit de Luc ne nous apprend rien à ce sujet.
Pour permettre aux lecteurs de ce blog de juger sur pièce (et non pas, comme vous, à l'emporte-pièce), voici le texte incriminé:

Luc 19:1-10, traduction Segond 21

1 Jésus était entré dans Jéricho et traversait la ville.
2 Or, un homme riche appelé Zachée, chef des collecteurs d’impôts,
3 cherchait à voir qui était Jésus, mais il n'y parvenait pas à cause de la foule, car il était de petite taille.
4 Il courut en avant et monta sur un sycomore pour voir Jésus, parce qu'il devait passer par là.
5 Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux, [le vit] et lui dit: «Zachée, dépêche-toi de descendre, car il faut que je m’arrête aujourd'hui chez toi.»
6 Zachée s'empressa de descendre et l'accueillit avec joie.
7 En voyant cela, tous murmuraient en disant: «Il est allé loger chez un homme pécheur.»
8 Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit: «Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens et, si j'ai causé du tort à quelqu'un, je lui rends le quadruple.»
9 Alors Jésus dit à son propos: «Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham.
10 En effet, le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.»

Je maintiens ce que j'ai écrit hier:
" Je ne vois pas, en lisant ce récit, que Zachée ait été un voleur ni qu'il se soit vengé de qui que ce soit ou de quoi que ce soit, comme votre exemple le laisse entendre. Dans le cas d'espèce, il apparaît que le/la catéchiste a dirigé la réflexion des enfants sur une voie qui n'est même pas suggérée par les versets examinés."

Par ailleurs, Madame Belakovsky, je n'ai pas publié la suite de votre commentaire parce que vous revenez sans cesse sur des récriminations qui ont déjà été formulées et publiées une bonne vingtaine de fois sur différents blogs (inclus le mien), que vous arrosez régulièrement de votre incontinence verbale.

Écrit par : Mario Jelmini | 31/05/2018

Répondre à ce commentaire

Monsieur,

Catéchète, j'avais à coeur de présenter aux enfants une démarche à leur service.
Ce qu'ils appréciaient.

Ainsi ils étaient invités à se demander pourquoi Zachée était grimpé sur un arbre: voulant voir passer Jésus sans être vu ou parce que de petite taille.

Il va de soi que cette démarche ne se pouvait qu'en rencontrant des enfants de tailles moyennes ou plus grands.

Ensuite que reprochait-on à Zachée?
Ce qui introduit la psychologie de la motivation avec, par exemple, quelqu'un qui a vécu, dont on tient les ouvrages entre les mains: Paul Diel.

Aucune fable, mensonges ou contes à dormir debout.

Paul Diel, extrêmement apprécié en ses analyses des rêves est en mesure de nous tourner vers les Freud, Lacan, Jung (qui fit analyser ses rêves par Freud) etc.

Toutes pistes à l'intention des jeunes en vue de leur avenir plus tard.

Apprentis: j'ai été émerveillée par cette pensée glanée en cours de route... pour les travailleurs manuels: mains ouvrières de l'esprit.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 31/05/2018

Répondre à ce commentaire

Désolé, Madame Belakovsky, mais vous faites dire au texte de Luc des choses qu'il ne dit pas (que Zachée était un voleur, qu'il se vengeait). Je comprends que votre Église vous ait, en son temps, retiré le droit d'enseigner aux enfants.

Avez-vous réfléchi à la question de savoir si vous n'étiez pas possédée par un démon?

Écrit par : Mario Jelmini | 31/05/2018

« Je vous suis reconnaissant, Pierre Noël, d'avoir parfaitement compris mon souci d'éviter une politisation de ce blog »

Je pensais qu'on allait être à l'abris de la chienlit de chez Jenni et Daher...

Ça m'a tout l'air de prendre la bonne voie « C'est vous qui voyez ! » comme dirait Laspalès.
Dommage !

Écrit par : petard | 31/05/2018

Répondre à ce commentaire

Le viol des âmes ou le tricotage des récits? Une autre Marguerite mais à la coque....

""Dans le Charolais, le 25 juillet 1647, est baptisée une petite fille de trois jours, du nom de Marguerite Alacoque. Elle grandit dans une famille fervente et se sent très tôt animée d’un vif amour pour le Christ qu’elle reconnaît présent dans l’Eucharistie.

vocation_marguerite_marie

Dès l’âge de 5 ans, au cours d’une messe célébrée dans le château de sa marraine elle se sent pressée par le Christ à prononcer ces mots:

Mon Dieu, je vous consacre ma pureté et vous fais vœu de perpétuelle chasteté.""

--Elle se sent pressée par le christ à cinq ans tiens donc.

-Bizarre, ça se passe au château. Bizarre également, des histoires de ce type existent par milliers, tous ont eu des voix du dieu, de Gabriel anges et archanges, de yésous, mahommet, allah, la vierge, le roi désigné également "mon seigneur selon sa volonté, du prince, des ducs, des barons etc.

Dieu est ici:

https://www.gettyimages.fr/photos/polio

Écrit par : Pierre NOËL | 31/05/2018

Répondre à ce commentaire

"Mon Dieu, je vous consacre ma pureté et vous fais vœu de perpétuelle chasteté."
S'agissant dune fillette de 5 ans, on ne peut qu'être admiratif devant un langage aussi châtié...

Aussi châtié que celui du Jésus qui l'inspirait. Dans le passage qui suit, extrait du chapitre XIX de l'Évangile apocryphe du Pseudo-Matthieu (une oeuvre du VIe siècle), Jésus était âgé de 2 ans:

“Comme ils étaient parvenus à une grotte et voulaient s'y reposer, Marie descendit de l'ânesse et s'assit, tenant Jésus sur ses genoux. Or, il y avait trois jeunes garçons qui accompagnaient Joseph et une jeune fille avec Marie. Et voici que soudain, de la grotte, sortirent de nombreux dragons, ce que voyant, les enfants poussèrent des cris de terreur. Alors Jésus, descendant des genoux de Marie, se dressa devant les dragons; et ceux-ci l'adorèrent, puis s'en allèrent. Ainsi fut accompli ce qui a été dit par le prophète David: «Sur la terre, louez le Seigneur, vous dragons et tous les abîmes»”.
La suite n’est pas moins surréaliste:
“Et l'enfant Jésus, s'avançant vers les monstres, leur ordonna de ne faire aucun mal aux hommes. Marie et Joseph craignaient fort que l'enfant fût blessé par les dragons, mais Jésus leur dit: «Ne craignez pas, et ne me considérez pas comme un enfant. Car j'ai toujours été un homme fait [1], et il convient que toutes les bêtes fauves des forêts s'adoucissent devant moi»”.

[1] Dans Le Coran III:46, des anges annoncent à Marie, peu avant qu'elle ne tombe enceinte de Jésus: “Dès le berceau, il parlera aux hommes comme un vieillard” (dans le même sens: Le Coran V:110; voir aussi Le Coran XIX:29-33). Dès lors que Mahomet tenait ses informations directement de l’ange Gabriel, il n’y a pas lieu de mettre en doute les propos tenus par le petit Jésus dans le Pseudo-Matthieu.

Écrit par : Mario Jelmini | 31/05/2018

Monsieur Jelmini,

Il va de soi que Zachée, une interprétation concernant des enfants, les rabbins pour ces mêmes versets en trouveraient jusqu'à quarante n'est pas celui présenté aux adultes.

Un participant: "Les impôts, en suivant le texte des évangiles, pour nous, aujourd'hui, à comparer à l'assurance maladie non calculée selon nos revenus, les impôts eux indexés à nos revenus seraient une sorte d'entreprise philanthropique..."!

Un autre participant à l'étude en arriverait au problème des actionnaires et de leurs dividendes, bref! pas de quoi forcément mettre bien à son aise le pasteur meneur de jeu: "Seigneur! fais qu'il n'y ait pas un actionnaire dans le groupe, par pitié, Seigneur!"

De Maître Hillel: "certains des propos qui lui sont attribués préfigurent ceux de Jésus" HILLEL Un sage au temps de Jésus, étude admirable présentée par Mireille Hadas-Lebel Albin Michel.

Bonne continuation, Monsieur Jelmini.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 31/05/2018

Répondre à ce commentaire

D'une manière générale les commentaires postés par Mme Belakovsky, que ce soit sur ce blog ou sur d'autres, me laissent perplexe. Pour être franc: la plupart du temps j'ai de la peine à comprendre ce qu'elle veut dire, de la peine à suivre la logique de son raisonnement (si tant est qu'il y ait une logique et qu'on puisse parler de raisonnement).

Ainsi, dans son commentaire ci-dessus, elle nous parle d'un pasteur "meneur de jeu" qui prie son Seigneur pour qu'il n'y ait pas d'actionnaire dans son "groupe". Quelqu'un a-t-il compris pourquoi le pasteur en question souhaite qu'il n'y ait pas d'actionnaires parmi ses paroissiens? Et quelqu'un voit-il le rapport avec le texte de Luc 19:1-10 que j'ai pris soin de reproduire dans l'un de mes précédents commentaires?

Pour ma part, je ne comprends toujours pas qu'en qualité de catéchiste Mme Belakovsky ait pu poser à des enfants ou des adolescents, sur la base de l'épisode conté par Luc, la question suivante (je la cite, voir le premier de ses deux commentaires du 30 mai):
"Pourquoi Zachée vole-t-il, se venge-t-il, si oui, de qui, de quoi?".

Et je comprends de mieux en mieux pourquoi son Église l'a révoquée dans sa fonction de catéchiste.

Écrit par : Mario Jelmini | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Les personnes qui fréquentent les paroisses sont au courant des difficultés que les pasteurs rencontrent sur leurs routes selon ce qu'ils expriment.

Ainsi, il y a quelques années, publiquement en cours de culte, un pasteur se déclara de gauche.

Il fut extraordinairement critiqué non pour l'être mais pour l'avoir dit publiquement.
Monsieur Jelmini.

La catéchèse, une semence, apportée aux jeunes en cet esprit, catéchèse à leur entier service est par eux appréciée.

Les catéchètes qui réussissent sans gloriole ni sentiment d'on ne sait quelle supériorité ne sont pas toujours appréciés et, selon la mentalité, ceux qui en ont le pouvoir feront savoir, en invitant quelqu'un du monde médiatique, une exclusion.

Ce qui regarde leur conscience.

Le pasteur en question, lui aussi, en l'occurrence, quelques années plus tard, a connu une sacrée exclusion... ce qui sans me réjouir est venu me dire à l'oreille qu'il y a une autre justice que la justice humaine.

Quelqu'un qui n'était pas tant apprécié non plus parce que les fidèles se tournaient plutôt vers lui que vers les pros du Temple est relativement connu.

Vous pouvez ne pas passer cette réponse.
A votre gré et "calculs"...selon votre habitude.

Pour agir de la sorte, un blog... c'est pratique, non!?

La bonne combine.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mme Belakovsky: si un blog c'est une "bonne combine", comme vous l'écrivez, pourquoi n'ouvrez-vous pas le vôtre au lieu de squatter ceux des autres? La blogosphère n'attend que ça depuis de nombreuses années, vous savez...

Écrit par : Mario Jelmini | 01/06/2018

Monsieur Jelmini,


Je ne squatte rien du tout.

Squatter, polluer, ce sont toujours les mêmes, et qui se tiennent entre eux, qui accusent de squatter ou de polluer.

Les mêmes, également, qui pour saquer un commentateur/trice prétendent peiner à comprendre un commentaire.

Visibles ou plus généralement masqués ils collectent des informations qui n'ont pas leur place sur un blog... infos qu'ils publient pour le plus grand plaisir de ceux qui leur ressemblent.

Tenir un blog appelle de la courtoisie, une forme de neutralité avec, inconditionnellement, que "j'assume ce que je publie, sans insulter ou que je ne publie pas en ce cas en prenant grand soin de m'adresser à lui ou à elle directement sur son mail"... mails que, teneurs de blogs, vous connaissez automatiquement, pour lui dire pourquoi son commentaire ne sera pas publié".

Jamais publiquement, Monsieur Jelmini, non par hypocrisie mais par égard.

Écrit par : MB | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Alors là, j'en ai pris plein la gueule.
Je retire tout ce que j'ai pu écrire de négatif sur Mme Belakovsky jusqu'à ce jour.
L'évidence me saute maintenant aux yeux:
Madame Belakovsky, c'est une sainte.
C'est le Seigneur qui l'a envoyée pour mettre de l'ordre dans les blogs.
Merci Seigneur.

Écrit par : Mario Jelmini | 01/06/2018

La drogue, ça fait dire n'importe quoi et c'est toujours à l'insu de son plein gré

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mon mari, Monsieur Jelmini, à part les moment d'exaspération, les yeux souvent pleins de larmes, m'appelait..."Doux Jésus"!

Prenez-en de la graine.... Monsieur Jelmini.

Écrit par : MB | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Dois-je considérer votre dernier commentaire comme une invitation à vous demander en mariage?

Je vous rappelle cette phrase prononcée par Jésus, à laquelle votre mari a souvent dû penser quand il vous appelait "doux Jésus":
"Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre! Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée; car je suis venu mettre la division (...)" (Matthieu 10:34-35).

Écrit par : Mario Jelmini | 01/06/2018

MB@ dit ici: "Mon mari, Monsieur Jelmini, à part les moment d'exaspération, les yeux souvent pleins de larmes, m'appelait..."Doux Jésus"! Prenez-en de la graine"

De la capacité de faire du mal, à son proche aimant


Merde MB, vous le dites et ne vous en rendez pas compte ?

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Blague à part, Monsieur Jelmini, un brin d'humour vous aurait éventuellement invité à poser la question de savoir s'il y eut en ce passé conjugal plus de doux Jésus ou plus de moments d'exaspération.


Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir la moindre des politesses vis-à-vis des lecteurs qui prennent la peine de commenter un article serait une preuve de sainteté.
Votre ironie, en l'occurrence,e est déplacée.

Il y a des lecteurs qui écrivent avec leurs tripes et par expérience de courriers de lecteurs il est connu que les lecteurs non publiés peuvent être extraordinairement non seulement vexés mais selon ce qu'ils estimaient apporter blessés alors qu'un mot d'explication au sujet d'un refus de publication peut également rendre service.

Écrit par : MB | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

MB, aussi connue sous le nom de «doux Jésus», a écrit:

1) "Monsieur Jelmini, un brin d'humour vous aurait éventuellement invité à poser la question de savoir s'il y eut en ce passé conjugal plus de doux Jésus ou plus de moments d'exaspération."

Si vous tenez tellement à nous parler de votre vie conjugale et de vos ébats amoureux avec qui que ce soit, je ne peux que vous renvoyer à la suggestion que je vous ai faite hier: ouvrez votre propre blog au lieu de squatter ceux des autres! La blogosphère n'attend que ça, Madame Belakovsky: elle est friande d'exhibitionnisme.

2) "Il (...) est connu que les lecteurs non publiés peuvent être extraordinairement non seulement vexés mais selon ce qu'ils estimaient apporter blessés alors qu'un mot d'explication au sujet d'un refus de publication peut également rendre service."

Vous êtes décidément très habile, MB. C'est déjà la deuxième fois que vous me suggérez de vous envoyer des explications directement à votre adresse e-mail. Comme ça vous connaîtrez la mienne, d'adresse e-mail, ce qui vous permettra - outre venir déverser vos frustrations sur mon blog - de m'assaillir quinze fois par jour sur ma messagerie. Le diable n'aurait pas imaginé plus raffiné!
Malheureusement pour vous, MB, je ne suis pas masochiste, contrairement à celui qui vous épousa sans doute pour avoir le plaisir de connaître, grâce à vous, un maximum de "moments d'exaspération", comme la bonne parano-sadique que vous êtes l'a si joliment écrit.

Merci à divergente d'avoir compris le problème.

Écrit par : Mario Jelmini | 02/06/2018

Effroi face au viol des âmes selon (au vu de MB) quelques chats du coin:

https://thumbs.dreamstime.com/z/crazy-cat-cartoon-spitting-scratching-41626402.jpg

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Vous semblez croire, divergente, que MB est effrayée par le viol des âmes enfantines.
Or, tel n'est absolument pas le cas puisque pendant de nombreuses années, elle a activement participé à ce viol collectif en tant que catéchiste.
Il faut dire à sa décharge qu'elle en a elle-même été victime étant petite.
Le discours filandreux qu'elle tient aujourd'hui montre qu'elle est restée profondément marquée, la psychanalyse ayant échoué à la guérir de son mal. Sa pathologie, solidement ancrée, lui a suggéré un sytème de défense imparable consistant à nier sa psychopathie en considérant que c'étaient les autres qui étaient atteints d'un tel mal.

Écrit par : Mario Jelmini | 01/06/2018

Mais, Mario Jelmini, de quelle "guerre", selon vous, Jésus entendait-il parler?

Guerres atroces des tranchées, chevaux aux viscères traînant au sol aux pauvres yeux terrorisés (voir Marianne de cette semaine...!

Le bon combat sur soi, s'améliorer... "devenir une meilleure personne" (Matthieu Ricard)

Autrement, à quoi bon

Mais, dites-nous, n'est-il pas trop tard?

Écrit par : MB | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

MB a écrit: "Mais, Mario Jelmini, de quelle "guerre", selon vous, Jésus entendait-il parler?"

Il voulait bien entendu parler des guerres qu'il pressentait et qui allaient inévitablement opposer

d'une part
1) les chrétiens aux non-chrétiens, par exemple aux musulmans (vous avez peut-être entendu parler des Croisades). Deux autres exemples:
• massacres des indigènes en Amérique (dite aujourd'hui) latine par les conquérants catholiques venus d'Hispanie;
• la Sainte Inquisition, dirigée contre les “hérétiques";

d'autre part
2) les chrétiens entre eux, puisque ceux-ci étaient destinés à entrer dans des divisions et à s'entredéchirer, tout comme les musulmans se sont divisés et s'entredéchirent (vous avez peut-être entendu parler des sunnites et des chiites). Quelques exemples:
• la guerre de Trente Ans, qui opposa de 1618 à 1648 les princes et souverains protestants et catholiques;
• persécutions des protestants après la révocation de l'Édit de Nantes;
• guerres entre catholiques et protestants en Irlande;
• pour s'en tenir à la petite Suisse: guerres de Kappel (1529 et 1531) et guerre du Sonderbund (1847).

Toutes ces horreurs induites par les religions ne vous dégoûtent-elles pas, Madame Belakovsky?

Écrit par : Mario Jelmini | 01/06/2018

Lui fô une cht'ite analyse de plus? MB semble à chacun de ses commentaires, revendiquer un du, de l'"amour" à tout prix (un inconditionnel que tout chiot qu'elle aurait nourrit lui aurait donné). qu'elle exige pour sa "rédemption", dont voilà pire, quelques patentés lui seraient redevables.
Bien que MB s'efforce de s'y référer, son jésus n'a jamais dit qu'il aimait tout le monde (MB ne tient jamais compte de ses colères dévastatrices).

Mais voilà, vous avez à gérer MB qui ne peut qu'imposer son dogme au vu de sa self-rightsousness, ici sur votre blog comme partout ailleurs - un truc que partagent nombre de dégénérés en besoin de béquilles (l'idiot est autorisé à dire: pourvu que cela s'arrête vite).

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Mario Jelmini, c'est votre blog: de bleu affirmez-vous! foin de sensibleries aux chercheurs de champignons en campagnes françaises, inutile de chercher la médiane! en tous cas, n'abondez-pas à celle qui vous mènerait à rabaisser le niveau de vos réflexions à celui des domaines français où les morilles foisonneraient de plus belles, comme par enchantement, comme de bien entendu. Tha! vous diraient des aussies (vu l'étrangeté des origines des commentateurs dominateurs en ces blogs)

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

"Vous semblez croire, divergente, que MB est effrayée par le viol des âmes enfantines"

No way Mario Jelmini: non seulement il n'est rien de tel (vous m'affublez de croayances.. merci sire!) mais pire, je vois MB en vouloirs de s'immerger dans son cloaque.
Cheers pour le w-e! Vous avez une formation de juriste et de psy, de quoi fermenter la suite, non?

Écrit par : divergente | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini,

Pouvons-nous faire dire à Jésus, traduit directement de l'araméen, sans doute... ce qu'il voulait ou ne voulait pas penser, dire ou faire?

En tant que messie, chef de guerre, voir Macchabées, non seulement il n'a pas réussi à délivrer son pays de l'Occupation romaine mais, selon les textes, Mario Jelmini, voit-il l'ennemi extérieur, ou l'ennemi à l'intérieur de nous comme "Ce n'est pas ce qui entre en nous de l'extérieur qui est sale mais ce qui sort de nous, de notre intérieur qui l'est..." (pour le fond, pour la précision de la citation peut-être l'avez-vous sous la main...)

Genève:des nouvelles de la messe PAYANTE du pape.
Il ne faut pas rêver... Si la messe actualise les souffrances de Jésus sur la croix peut-on faire payer par "billetterie" une messe, ce qui donne, puisque Jésus est rendu présent sur la croix: pas une partie de plaisir... l'éponge tendue pas le verre de l'amitié... tendons l'oreille... les églises sont priées de collecter des fonds pour cette messe:

Jésus: "A vot' bon coeur M'sieurs-dames!"

La messe demande à Jésus l'"agneau de Dieu" : "Dona nobis pacem"... de nous donner la paix CHALOM

Mais pour en revenir aux commentaires... sans indiscrétion comme REGARDER PAR LE TROU D'UNE SERRURE on observe dans le sens qu'il vous saute aux yeux, au coeur aussi, les fautes de frappe du commentateur, parfois lapsus (écrire flambettes crevées pour crevettes flambées) colère, rage, jalousie... (Corto, très cultivé, n'est jamais "méchant"!

A priori, les femmes commentatrices ne sont-elles pas mille fois plus vipérines, mauvaises que les hommes (Arlette Laguiller, militante politique de gauche ouvrière travaillant en usine déclarait qu'elle n'accepterait jamais de travailler sous les ordres d'une femme, "jamais"!)

Il y a par ce que l'on accepte de publier, d'un côté, de censurer, de l'autre... le moyen de travailler aux "profils" des commentateurs

Nous sommes en un très mauvais temps nos descendants menacés tant physiquement que psychiquement... imagineriez-vous, Mario Jelmini, les deux mois qui arrivent réservés aux vacances sans médicaments réservés aux déprimes comme aux insomnies par des habitants responsables d'accord de se prêter à cette expérience qui en fin de compte donnerait une information au sujet des risques de sortes de lobotomies (doux, résignés, soumis comme des moutons) psychiques médicamenteuses?

Bon dimanche.

Écrit par : MB | 02/06/2018

Répondre à ce commentaire

MB a écrit:
"imagineriez-vous, Mario Jelmini, les deux mois qui arrivent réservés aux vacances sans médicaments réservés aux déprimes comme aux insomnies par des habitants responsables d'accord de se prêter à cette expérience (...)"

Une expérience fortement déconseillée par les médecins.
Si l'on souhaite se passer d'un antidépresseur ou d'un médicament contre les insomnies que l'on a absorbé pendant une période prolongée, il convient de ne pas arrêter la prise d'un seul coup mais de diminuer progressivement la dose si l'on veut éviter de se retrouver avec les symptômes parfois insupportables qui accompagnent le plus souvent un sevrage brutal. Madame de Meuron pourrait certainement vous en dire plus à ce sujet.

En ce qui concerne votre commentaire pris dans son ensemble, Madame Belakovsky, il aurait fait un excellent premier billet sur le blog que je vous supplie d'ouvrir dans les meilleurs délais afin de désengorger le mien.

Écrit par : Mario Jelmini | 02/06/2018

A PN:
"Daniel, j'ai cherché comment vous répondre tout en respectant vos convictions."
Malheureusement vous "répondez" à côté. Complètement à côté. Je n'ai même pas mentionné les "Palestiniens". Vous faites une fixation. J'ai parlé du bordel qui règne au MO. Cela ne se résume pas aux Palestiniens. Quand à votre liste (ne vous a-t-on pas dit , je me marre, car vous prenez les fables de la bible pour histoire comptante. Etes-vous vraiment athée? J'ai des doutes. Vous relayez la propagande du judaïsme. Lisez donc la "Bible dévoilée" écrite par deux archéologues israéliens qui démontre que toutes les mensonges de la bible hébraïque. Le royaume de David: fable, le temple de Salomon: fable, etc. Preuves à l'appui.

"Je n'ai pas souhaité en venant sur ce blog politiser mes commentaire."
Comment? Vous n'avez pas encore compris que l'islam est une idéologie politique et qu'elle est intrumentalisée par Israël et les USA? Vous ne dites rien sur les propos de MBS qui affirme que la propagande salafiste a été commmandée par les deux sus-nommés. La montée de l'islam, comme la montée du Hamas, a été voulue par Israël.

"Les histoires que les juifs, dominent le monde avec les ricains etc sont le dogme de beaucoup de gens. Pour moi ceux qui dominent le monde sont les royautés et les despotes de tous poils aidés par des financiers et marchands d'armes de toutes couleurs, croyances et de drapeaux."
Les royautés... je pouffe.
Une seule idée intelligente dans ce charabia: "des financiers". Pourquoi ne pas les nommer:
https://www.youtube.com/watch?v=31xI8joRnCw
Très utile à savoir avant la votation du 10 juin.
https://www.youtube.com/watch?v=d-EMdjpcnic
C'est clair, non?
Mais peut-être pas suffisant pour vous. Alors voici des religieux qui s'expriment:
https://youtu.be/mvOV2A35L40
Remerciez donc ces gens pour la montée de l'islam en Europe! Ah oui, vous avez entendu: "L'islam est le balai d'Israël." Il vous faut quoi pour comprendre?

"Il me semble et vous serez peut-être d'accord, réservons-nous à informer ces religions qui nous polluent l'existence avec leurs adeptes. Réservons nos commentaires pour donner des liens concernant la manipulation des religieux et leurs adeptes. Dans cet objectif la qualité doit jouer sur la quantité, la quantité fait que les commentaires deviennent illisibles, incompréhensibles, un échec."
Systématiquement vous prenez la défense du judaïsme et d'Israël. Tout comme l'islam, le judaïsme est politique. Le sionisme est un mouvement totalement politique, sont fondement est totalement politique. Vous exonérez le judaïsme de ses manipulations. Votre haine de l'islam vous aveugle. Judaïsme, islam et christianisme sont un même mensonge.

"Vous avez vos opinions que je respecte, je garde mes analyses et points de vues politiques en essayant de les étaler le moins possible."
Les religions sont et ont toujours été un instrument de la politique. Quelle naïveté de prétendre les tenir séparés.

Écrit par : Daniel | 02/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.