UA-119481582-1

26/07/2018

Usurpation d'identité

Capture d’écran 2018-07-26 à 16.30.24.png


Maurice Jaccard en avril 1998 (il était alors dans sa 43ème année)


M. Norbert Maendly, député UDC d'Aire-la-Ville, tient un blog qui, tout comme le mien, est hébergé par la Tribune de Genève. Au pied de son dernier billet, intitulé «Affaire "Benalla"» (lien: «http://nmaendly.blog.tdg.ch/archive/2018/07/23/affaire-benalla-293366.html?c»), mis en ligne le 23 juillet, on peut notamment lire le commentaire suivant:

"Pour certain c'est le jeu, d'autres, le sport, en ce qui me concerne c'est s'en prendre aux juifs, qu'est-ce que vous voulez, j'ai été éduqué comme ça !
Écrit par : Mario Jelmin | 26/07/2018".

Ce commentaire est une ignominie. Je tiens à le proclamer ici avec la dernière énergie: il n'émane pas de moi. Son auteur n'est autre que le nommé Maurice Jaccard, alias Corto, contre lequel j'ai déjà été amené à porter plainte tout récemment auprès du Ministère public de l'arrondissement du Nord vaudois, à Yverdon-les-Bains, pour injures, diffamation et éventuellement calomnie.

L'usurpation de mon identité dont vient de se rendre coupable Maurice Jaccard aussi scandaleuse qu'inadmissible. Elle me cause un tort d'autant plus considérable qu'elle laisse entendre que je suis antisémite, ce qui n'est absolument pas le cas.
Je vais maintenant déposer, toujours auprès du Ministère public du Nord vaudois (l'auteur du délit et moi sommes étant deux domiciliés sur le territoire de cette juridiction), une seconde plainte pénale contre M. Jaccard, motivée cette fois par l'utilisation crasse de mon identité à laquelle il s'est permis de de livrer.

En droit suisse, l'usurpation d'identité est susceptible de tomber sous le coup, entre autres, des art. 173 et ss. du Code pénal (infractions contre l'honneur) et 28 du Code civil (violation de la personnalité).

L'autorité de poursuites ne sera pas seulement appelée à se prononcer sur la responsabilité de l'auteur avéré du commentaire mais également sur celle du blogueur, en l'occurence Monsieur Maendly, qui a fait le choix de le publier alors qu'il avait tout loisir de le censurer.

J'ai appris que M. Jean-François Mabut, responsable des blogs de la TdG, reprenait aujourd'hui le travail après une période de vacances. Gageons qu'après avoir fermé le blog de Pierre Jenni au motif que Maurice Jaccard, sous le pseudo de Corto, avait gravement injurié et diffamé plusieurs personnes, Monsieur Mabut va maintenant examiner de près, dans la perspective d'éventuelles sanctions, ce problème d'usurpations d'identité qui pourrit les blogs et ne concerne pas que moi.

Juste encore une remarque: usurper un pseudo n'est pas comparable à usurper l'identité véritable d'une personne.

16:46 | Commentaires (8) |  Facebook | | |

Commentaires

Le comportement de l'UDC Maendly est aussi passablement irresponsable. Son blog héberge toutes les manipulations d'identité de corto sans trop s'en soucier...

Écrit par : Géo | 26/07/2018

Répondre à ce commentaire

Géo, vous dites:"Le comportement de l'UDC Maendly est aussi passablement irresponsable. Son blog héberge toutes les manipulations d'identité de corto sans trop s'en soucier..."

C est bien à mon avis.

Primo, Corto va couler le blog de Maendly, qui marche (autant l un que l autre) plutôt mal que bien. ça ne serait pas un très grand regret qu il(s) disparaisse(nt).

Deuxio, afin d appliquer la règle d or du "Don t feed the troll(s)", il ne faudrait surtout pas aller écrire sur le dit blog ni relever de qu ils se disent là bas. Je dis cela mais je ne dis rien mais en tout cas je l appliquerai perso...

Écrit par : Charles 05 | 26/07/2018

Géo:

"Le comportement de l'UDC Maendly est aussi passablement irresponsable. Son blog héberge toutes les manipulations d'identité de corto sans trop s'en soucier..."
J'ai comme l'impression que le monsieur en question est... en vacances!
Qu'il en profite bien, il va avoir une surprise à son retour.

Mario:

"(l'auteur du délit et moi sommes étant deux domiciliés sur le territoire de cette juridiction)"
Excellent, cela va accélérer les choses! Informez nous dès qu'une audience sera programmée. Je ne voudrais pas manquer le spectacle.

"28 du Code civil (violation de la personnalité)."
Excellent, Je suppose que vous pouvez demander une indemnité et le frapper au portemonnaie. 10.000 francs me semblent un minimum.

Monsieur Mabut devrait fermer également le blog en question. Corto va bientôt être obligé d'émigrer. Il est vraiment malade ce type.

Écrit par : Daniel | 26/07/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne manquerai pas de faire connaître sur ce blog la date et le lieu des audiences qui seront agendées. Elles se dérouleront très probablement à Yverdon.

J'irai volontiers boire un café avec vous après l'audience, Daniel!

Écrit par : Mario Jelmini | 27/07/2018

Maurice Jaccard, alias Corto, est un récidiviste!

Lisez cet arrêt rendu le 14 mai 2018 par la Cour de Justice de Genève

http://justice.geneve.ch/tdb/Decis/ARP/parp.tdb?F=AARP/158/2018

et vous constaterez que Maurice Jaccard, alias Corto, né le 24 août 1955 à Lausanne, ressortissant suisse et israélien, a été condamné à une peine pécuniaire de 30 jours-amende à CHF 100.-- l'unité pour avoir été reconnu coupable de diffamation (art. 173 CPS), injures (art. 177 al. 1 CPS) et menaces (art. 180 al. 1 CPS) au préjudice de M. Ralf Latina. Il a en outre été condamné aux frais de la procédure pour un montant total de Fr. 4'674.00.

Cela devrait inciter les blogueurs à se montrer vigilants quand ils reçoivent des commentaires émanant de ce troll. Il est vrai que cela n'est pas facile, le troll en question changeant constamment de pseudo, allant jusqu'à emprunter ceux utilisés par d'autres commentateurs. Quand ce n'est pas - comme il l'a fait à mon préjudice - en usurpant la véritable identité d'un autre commentateur, ce qui est passible de poursuites pénales.

Écrit par : Mario Jelmini | 27/07/2018

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas tout...

J'espère qu'un autre chef d'accusation lui pendra sous le nez; et idem pour la personne qui signe sous "Patoucha".

Ce qui extrêmement détestable avec ces individus, ce sont leurs sales manies d'accuser de nazisme et d'antisémitisme quasi tout le monde qui n'entre pas dans leurs délires islamophobes, russophobes, etc.

Cette façon outrancière et systématique de glorifier l'Amérique et l'Etat Israël en désignant le reste du monde comme des nazis et des criminels porte une définition sanctionnée par notre code pénal:

« Incitation à la haine » Art. 261 Bis.

Écrit par : petard | 27/07/2018

Répondre à ce commentaire

Vous aurez remarqué, petard, que la personne qui signe Patoucha se fait discrète depuis quelque temps. Elle sait très bien pourquoi.

Écrit par : Mario Jelmini | 27/07/2018

Le blog de Norbert Maendly a finalement été fermé hier en fin d'après-midi après que Maurice Jaccard, alias Corto et Maria Djelmina (sic), ait à nouveau proféré des insanités à mon endroit, me traitant au passage de "pauvre type".
M. Jean-François Mabut porte une lourde responsabilité dans tout ce qui est arrivé. Chargé par la TdG de veiller à la bonne marche des blogs, il a failli à sa tâche par son laxisme. Bien des fois il a été alerté par différents internautes mais il est resté impassible. Il a laissé les choses s'envenimer alors qu'il aurait dû intervenir beaucoup plus tôt.
Je vais compléter ma plainte du 30 juillet au procureur du Nord vaudois en y ajoutant les nouvelles infractions contre l'honneur commises hier par Jaccard. De plus, je vais étendre la portée de ma plainte, primitivement dirigée contre Maurice Jaccard, Norbert Maendly et Joseph Daher, en demandant également la condamnation de Jean-François Mabut en tant que coauteur ou complice des infractions.

Écrit par : Mario Jelmini | 03/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.